Scroll Arrow Link Arrow

Changement du calendrier scolaire à partir de la rentrée de septembre 2022: quels sont les impacts en pratique ?

12 mai 2022

Le calendrier scolaire a été drastiquement réformé, le changement s’opérant à partir du mois d’août 2022.  

Dorénavant, vos enfants suivront un rythme de 7 semaines de cours pour 2 semaines de congé, et ce tout au long de l’année, hors vacances d’été.  

Ainsi, les congés de Carnaval et de Toussaint s’étaleront désormais sur deux semaines.  

Concernant les vacances d’été, elles sont réduites à 7 semaines, et commenceront au début du mois de juillet, toujours un lundi, pour se terminer à la fin du mois d’août, toujours un vendredi.  

A noter que le nombre de jours de scolarité ne changera pas, et variera toujours entre 180 et 184 jours par an. 

Attention que les congés ne seront pas similaires pour la Flandre. 

Cette réforme va évidemment créer un chamboulement pour les parents séparés qui possèdent un jugement prévoyant des périodes précises d’hébergement de leur(s) enfant(s) durant les vacances scolaires.  

Deux options s’offrent à vous : soit vous trouvez un accord avec l’autre parent afin de réorganiser la répartition des congés scolaires, soit, en cas de désaccord, vous retournez devant le Tribunal de la Famille afin de fixer un nouveau système, qui s’imposera à chaque parent à défaut d’accord.  

En cas de problèmes, n’hésitez pas à nous contacter.

A titre d’information, voici le calendrier des congés scolaires 2022-2023 :  

  • Rentrée : lundi 29 août 2022
  • Congé d’automne : du lundi 24 octobre au vendredi 4 novembre 2022
  • Vacances d’hiver : du lundi 26 décembre 2022 au vendredi 6 janvier 2023
  • Congé de détente : du lundi 20 février au vendredi 3 mars 2023
  • Vacances de printemps : du lundi 1er mai au vendredi 12 mai 2023
  • Fin de l’année scolaire : vendredi 7 juillet 2023 
Autres actualités

Autres actualités

Modernisation de la garantie légale: quelles avancées et quelles modifications pour le consommateur?

1 juin 2022

Suite

Coup d’œil sur le licenciement pour motif grave

16 décembre 2021

L’employeur a la possibilité de licencier un travailleur sur le champ, sans préavis ni indemnité. C’est ce que l’on appelle le licenciement pour motif grave. Que faut-il entendre par là ? Quelles sont les conditions strictes à remplir par l’employeur pour pouvoir licencier de la sorte ?

Suite

R.G.P.D.: où en êtes-vous dans votre mise en conformité ?

15 novembre 2021

Suite

Victime d’un accident : quelques réclamations financières peuvent voir le jour

27 août 2021

Les accidents sont vite arrivés et constituent souvent une situation difficile à surmonter. Loin de pouvoir compenser certains drames, vous pouvez néanmoins prétendre à des indemnisations en tant que victime. Vous pouvez tout d’abord demander le remboursement de tous les frais déboursés, qu’ils soient médicaux, pharmaceutiques, administratifs, de déplacement. Ensuite, à côté des frais, vous pouvez réclamer des indemnisations pour les préjudices subis.

Suite